2 méthodes différentes :

L’IVG médicamenteuse et L’IVG chirurgicale sous anesthésie générale ou locale

La méthode médicamenteuse

Cette méthode est possible jusqu’à 7 semaines aménorrhées
ou 9 semaines aménorrhées selon les établissements

SI VOUS SOUHAITEZ CONNAÎTRE LES COORDONNÉES DES MÉDECINS OU DE SAGES-FEMMES PRÈS DE CHEZ VOUS,
QUI PRATIQUENT L’AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX SANS HOSPITALISATION, CONTACTEZ-NOUS !

Il est important de s’informer rapidement, n’hésitez pas à contacter plusieurs établissements.


VOUS POUVEZ ÉGALEMENT CONTACTER UN DES MÉDECINS DU RÉSEAU REIVMP :

Réseau Entre la ville et l’hôpital pour l’orthogénie, favoriser la prise en charge de l’Interruption Volontaire de  grossesse et la contraception en Midi Pyrénées.

Le réseau régional IVG et contraception en Midi Pyrénées existe depuis 2006 et regroupe de nombreux professionnels de santé, libéraux et  non libéraux, qui s’occupent de contraception et de la prise en charge de l’IVG en général et des interruptions de grossesse médicamenteuses en ville à domicile.

Accédez au sites

IVG adresses www.ivglesadresses.org

Lien carte Médecins IVG reiv mp

Hôpital Paule de Viguier, 330, avenue de Grande Bretagne
– TSA 70034 –
31059 Toulouse cedex 9
reivmp@orange.fr

QR Code:

IVG Methode Medicamenteuse : 7SA(=5 SG) avec ou sans hospitalisation - 9SA(=7 SG) avec une hospitalisation obligatoire

Deux médicaments sont administrés successivement à 48h d’intervalle. Le premier médicament est destiné à préparer le col de l’utérus et le deuxième médicament provoque des contractions et l’expulsion de la grossesse.

Ce n’est pas systématique, mais un saignement peut survenir après la prise du premier médicament. Cela ne veut pas dire que la grossesse est déjà arrêtée. Il faut donc impérativement prendre la deuxième partie du traitement même si un saignement se produit.

La prise du deuxième médicament doit permettre l’expulsion de la grossesse (dans 95% des cas). Les saignements seront plus abondants que les règles normales, et pourront comporter des caillots de sang. Des médicaments anti-douleurs pourront vous être prescrits.

Une visite obligatoire de contrôle avec un médecin ou une sage-femme est prévue dans les 10 à 20 jours qui suivent la prise de médicaments.

La méthode chirurgicale

Cette méthode est possible jusqu’à
14 semaines aménorrhées

Quelle que soit la méthode choisie, si votre groupe sanguin est de rhésus négatif, vous devez recevoir une injection de gammaglobulines anti-D.

Cette injection permet de prévenir une complication majeure pouvant survenir lors d’une prochaine grossesse (immunisation materno-fœtale).

IVG Methode Chirurgicale : Maximum 14 SA, soit 12 semaines de grossesse

Il s’agit d’aspirer le contenu de l’utérus. Cette méthode est possible quel que soit l’âge de la grossesse dans la limite des délais légaux.

Elle nécessite de dilater le col de l’utérus pour pouvoir introduire une canule d’aspiration de diamètre adapté à l’âge de la grossesse. Il est nécessaire de prendre un médicament le jour même, quelques heures avant l’intervention (et parfois la veille),

pour faciliter l’ouverture du col utérin. Elle se réalise au cours d’une hospitalisation de courte durée.

Une visite obligatoire de contrôle auprès d’un médecin est à prévoir 15 jours à 3 semaines après l’intervention.